Assurance mortalite des animaux

Eleveurs, vos animaux représentent la première richesse de votre exploitation. Pour garantir la continuité de votre activité, des garanties solides sont indispensables pour vous prémunir contre la disparition d'un ou plusieurs de vos animaux.

Caractéristiques

  • Une garantie perte d'exploitation complète pour le cheptel, avec une période d'indemnisation pouvant aller jusqu'à 18 mois
  • Quelle que soit la formule choisie :
    - Les frais de vétérinaire remboursés sur justificatifs en cas de décès.
    - Garantie Indemnité Complémentaire à celle de l'Etat qui permet de percevoir une indemnité de 25 % du montant octroyé par l'Etat lors de l'attaque d'animaux sauvages.
    - Une gestion rapide des sinistres : versement de l'indemnité sous 5 jours, dès votre accord.
Descriptif détaillé

Des formules de garanties souples et adaptées

Le choix des formules :
- assurer tout votre cheptel (bovins, ovins mais aussi caprins et porcins)
ET / OU
- assurer vos animaux de manière individuelle (y compris les équins).

Des garanties ajustées
Si vous avez choisi de garantir votre cheptel, vous êtes indemnisé si plusieurs de vos animaux décèdent suite à un accident (fracture, brûlures, ingestion de corps étrangers ), un accident de mise à bas ou suite à une maladie réputée non contagieuse. De plus, vous bénéficiez automatiquement du remboursement sur justificatif des frais vétérinaire (en fonction de l'espèce et dans la limite d'un certain plafond).

Si vous avez choisi de garantir certains de vos animaux de manière individuelle, vous bénéficiez en plus de garanties étendues : impotence fonctionnelle du reproducteur mâle, mort de la femelle (donneuse ou receveuse) lors de la transplantation embryonnaire, mortalité des produits à naître. Vous pouvez choisir de n'assurer que la maladie, l'accident ou l'accident de mise à bas.

Un choix de garanties pour assurer votre protection financière

  • Perte d'exploitation sur le cheptel
    Parce qu'il est vital pour vous de pouvoir reprendre rapidement votre activité en cas d'accident ou de maladie (réputée non contagieuse), l'option Perte d'exploitation vous permet de compenser la perte de marge brute perdue (avec une durée d'indemnisation possible jusqu'à 18 mois) et de pouvoir redémarrer dans de bonnes conditions.
  • Quelle que soit la formule choisie, vous avez la possibilité de souscrire la garantie Indemnité Complémentaire de l'Etat qui vous permet de compléter avantageusement (à hauteur de 25 %), l'indemnité versée par l'Etat en cas de mort de vos animaux par maladies réputées contagieuses ou par l'attaque d'animaux sauvages (ours / lynx / loup) soumis à la législation européenne dans le cadre de la sauvegarde de l'espèce.

Un service attentif

Au quotidien :

  • Votre Conseiller Assurance Agricole : un interlocuteur dédié qui connaît vos problématiques
  • Un suivi des contrats et un engagement à s'adapter à l'évolution de votre exploitation

En cas de sinistre :

  • Une prise en charge rapide et personnalisée avec un interlocuteur unique pour vous accompagner et suivre votre dossier
  • Un remboursement rapide sous 48 heures dès votre accord sur le montant du règlement

PENSEZ-Y : AVANTAGE JEUNES AGRICULTEURS
Si vous vous installez avant l'âge de 40 ans, vous bénéficiez d'un tarif préférentiel pendant les 5 premières années de votre installation sur toutes vos assurances parlez-en avec votre conseiller.

Les événements garantis et les conditions figurent au contrat. Le contrat Assurance Mortalité des animaux est proposé par PACIFICA, la compagnie d’assurance dommages, filiale de Crédit Agricole Assurances. Entreprise régie par le code des assurances. S.A. au capital entièrement libéré de 332 609 760 € - Siège social : 8/10, Boulevard de Vaugirard 75724 Paris Cedex 15 - 352 358 865 RCS Paris.
Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le détail et les conditions de cette offre dans notre Caisse Régionale de Crédit Agricole.
Infos complémentaires

Qui peut souscrire ?

Les exploitants agricoles, les retraités et les agriculteurs de plaisance.

Les garanties en détail

Assurance du cheptel

Animaux Garantisbovins, ovins, caprins, porcins (à identifier par tranches d’âge et par atelier)
Garantie de baseDécès suite à :
- accident ( fractures, brûlures, hémorragies…)
- accident de mise à bas
- maladie (parasitaire, infectieuse, métabolique) sauf maladie réputée contagieuse.
Nature des garanties : - En plus du versement d'une indemnité, prise en charge des frais vétérinaire sans franchise et sur justificatifs, en cas de décès uniquement, dans la limite d'un plafond. ...
Garantie optionnelle à la garantie de basePerte d’exploitation suite à accident, accident de mise à bas ou maladie (hors maladie réputée contagieuse), jusqu’à 18 mois
Indemnisation Complémentaire à celle de l’Etat :
Indemnité de 25% du montant octroyé par l’Etat, en cas de mort des animaux par maladie réputée contagieuse ou attaque d’animaux sauvages (ours/lynx/loup) soumis à la législation européenne dans le cadre de la sauvegarde de l’espèce.

Assurance individuelle des animaux reproducteurs

Animaux garantisBovins, ovins, caprins, porcins (mâles et femelles)
Equins d’une valeur maximale de 15 000 euros.
Garanties de base au choix
Nature des garanties :
- En plus du versement d une indemnité, prise en charge des frais vétérinaire sans franchise et sur justificatifs, en cas de décès uniquement, dans la limite d un plafond.
Décès ou impotence fonctionnelle suite À MALADIE :
- impotence fonctionnelle
- mort de la femelle lors d’une transplantation embryonnaire
- mortalité des produits à naître du fait d’une maladie
Décès ou impotence fonctionnelle suite À ACCIDENT : Mêmes garanties
DECES SUITE A ACCIDENT DE MISE A BAS
Indemnisation Complémentaire de l’Etat (ICE) : Indemnité de 25% du montant octroyé par l’Etat, en cas de mort des animaux par maladie réputée contagieuse ou attaque d’animaux sauvages (ours/lynx/loup) soumis à la législation européenne dans le cadre de la sauvegarde de l’espèce.

Comment fonctionne l'indemnisation

Assurance individuelle : la valeur de l'animal est estimée à dire d'expert, sur la base de sa valeur marchande, dans la limite du capital souscrit.

Assurance cheptel : les animaux sont estimés sur la base de la valeur déclarée par tranche d'âge, par atelier et par espèce.

Des franchises simples :

  • Assurance individuelle : 15 % de la valeur marchande de l'animal quel que soit l'événement assuré
  • Assurance cheptel : franchise en pourcentage du capital assuré (5% en cas d'accident ou accident de mise à bas, 10% en cas de maladie).
  • Perte d'exploitation : 3 jours de marge brute d'élevage.
  • ICE et frais vétérinaires : sans franchise.

L'essentiel